Vers les états généraux de l’ESU : Muhindo Nzangi lance les travaux préparatoires

Views: 17

– Publicité-

Déterminé à réformer le secteur de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, le Ministre de tutelle Muhindo Nzangi Butondo, a procédé à l’ouverture de l’atelier préparatoire des états généraux de ce sous-secteur de l’éducation, ce jeudi 22 Juillet 2021.

Devant les professeurs et chefs d’établissements publics et privés, le Ministre Muhindo Nzangi a signifié l’essentiel de sa vision et ses attentes de ces assises en invitant « les intelligences présentes à cet atelier à concentrer sur la préparation de tous les documents nécessaires qui feront l’objet des discussions aux Etats généraux. Et ce, avec un seul objectif : aller de l’avant pour que le Système LMD soit effectif sur l’ensemble du territoire national ».

Ces assises réunissent les acteurs scientifiques, académiques, politiques, techniques et financiers pour faire l’autopsie du secteur éducatif universitaire congolais afin d’accoucher des réflexions visant son redressement par la voie des réformes « audacieuses, vitales et nécessaires » dont la plus importante est le basculement de toutes les filières de formation proposées en RDC au système de Bologne autrement dit système LMD (Licence, Maîtrise et Doctorat).

Pour le Ministre de l’ESU, le but ultime est de disposer d’une masse critique des cadres universitaires formés au diapason des normes internationales qui soient compétitifs et proactifs capables de relever les défis du développement du pays.

« La vision est de faire aboutir les réformes. Dans le programme du gouvernement, j’ai été chargé de tout faire pour faire aboutir les réformes prévues dans la Loi-cadre de 2014. Parmi ces réformes, la plus grande est celle du système LMD. Ces travaux vont se concentrer à pouvoir préparer tous les documents nécessaires qui feront l’objet des discussions dans les états généraux mais avec un seul objectif : aller de l’avant pour que la réforme LMD soit effective dès la prochaine année académique », a déclaré M. Nzangi.

Il dit trouver inconcevable qu’il ait coexistence de deux systèmes de formation (classique et LMD) dans les universités et instituts supérieurs.

« Aujourd’hui, je suis appelé à signer les diplômes de licence de 3 ans et les diplômes de licence de 5 ans dans un même pays. C’est anormal ! Nous devons lever des options et arriver à définir des trajectoires pour nous aider à surmonter les obstacles qui nous empêchent de pouvoir réaliser des réformes », a-t-il fait savoir.

Le Ministre Nzangi a affirmé son optimisme sur le fait que ces travaux préparatoires pourront accélérer le processus de la mise en œuvre de ces réformes. À cet effet, il a appelé à un engagement collectif pour que cette réalité devienne palpable.

Ouvert ce jeudi, l’atelier préparatoire des états généraux de l’ESU va se clôturer ce vendredi. Les états généraux proprement dits sont annoncés pour le mois prochain.

Stéphie MUKINZI

– Advertisement –

– Advertisement –

Source link

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

£0.000 items