Troisième vague de COVID-19 en RDC : avec 333 nouvelles contaminations en 24h, Kinshasa dépasse la barre de 24 000 cas et reste l’épicentre de la pandémie

Views: 13

– Publicité-

La République Démocratique du Congo a enregistré mardi 08 juin, 379 nouveaux cas confirmés dont 333 à Kinshasa, 18 au Kongo Central, 15 à la Tshopo, 11 au Nord-Kivu, 1 dans le Haut-Uélé et 1 au Nord-Ubangi. Avec ses 333 cas, Kinshasa a dépassé la barre de vingt-quatre (24.000) cas confirmés de Coronavirus.

L’équipe de riposte renseigne également que 4 nouveaux décès ont été enregistrés à Kinshasa et aucune nouvelle personne n’a été déclarée guérie pour la même journée.

– Publicité-

Face à la recrudescence du nombre de nouvelles contaminations, Gentiny Ngobila Mbaka, a exhorté lundi 08 juin la population kinoise au respect strict des mesures barrières de lutte contre le Coronavirus éditées par les autorités publiques et sanitaires afin d’éviter la propagation du virus dans cette ville.

« Cette troisième vague causée par des variants et indiens et sud-africains s’avère dangereuse et touche déjà des familles à Kinshasa. Les services compétents ont confirmé que la situation épidémiologique est entrée dans une phase alarmante depuis le mois de mai 2021 et la moyenne des cas a quadruplé », a expliqué le gouverneur Ngobila, s’appuyant sur le message de jeudi 03 juin 2021 du ministre de la Santé sur l’alerte d’une augmentation exponentielle des cas Covid-19, particulièrement dans la ville de Kinshasa.

Gentiny Ngobila a appelé les Kinois au respect des gestes barrières dont le lavage régulier des mains avec de l’eau et du savon ou avec une solution hydro alcoolique, le port correct et obligatoire des masques dans les lieux publics et les transports en commun, à la prise de température avant l’accès en des lieux publics, au respect de la distanciation publique et à l’interdiction des activités publiques comme les marches publiques, ainsi que des productions artistiques et les kermesses.

En outre, les cérémonies festives et les réunions de plus de 20 personnes sont également interdites, les compétitions sportives doivent se faire à huit clos, le transport de dépouille mortel passe directement de la morgue au lieu d’inhumation sans veillée mortuaire, le fonctionnement des églises se font avec respect des gestes barrières, la circulation pendant le couvre-feu des personnes munies de l’autorisation spéciale de l’autorité provinciale, à l’exception des personnes se trouvant dans la situation de l’urgence sanitaire ;

A cet effet, l’autorité urbaine a instruit au commissaire provincial de la Police national à assurer le contrôle strict des présentes mesures.

Au niveau national, le Président de la République Félix Tshisekedi fait savoir qu’il va prendre de nouvelles mesures pour juguler la propension de cette troisième vague. À en croire la presse présidentielle, devant les sénateurs membres de l’Union Sacrée le samedi 5 juin à Kinshasa, Félix Tshisekedi les appelé à la prudence avant de signifier que les nouvelles restrictions seront fortes.

Depuis le début de l’épidémie déclarée le 10 mars 2020, le cumul des cas est de 33.956, dont 33.955 cas confirmés et 1 cas probable. Au total, il y a eu 821 décès et 27.794 personnes guéries.

Carmel NDEO

Source link

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

£0.000 items