Sud-Kivu: Reddition de 11 combattants du groupe Makanika

Views: 9

– Publicité-

Dans la Province du Sud-Kivu, des combattants du groupe armé Makanika se sont rendus à la Mission de l’Organisation des Nations Unies en République Démocratique du Congo (MONUSCO). En l’espace d’une semaine, soit du 15 au 20 février 2021, 15 éléments de cette milice, ont abandonné les hostilités à Mikenge, dans le territoire de Fizi.

L’information est confirmée à Politico.cd, par le Capitaine Dieudonné Kasereka, Porte-parole du Secteur opérationnel Sukola 2 Sud Sud-Kivu.

– Publicité-

Celui-ci renseigne que le samedi 20 février, un groupe de cinq combattants en provenance de leur quartier général dans la forêt de BIJABO, s’etait rendu avec 4 armes AK-47 et 162 munitions.

La même source précise qu’un autre groupe de 6 combattants s’était rendu le lundi 15 février dernier toujours à la base de la Monusco se trouvant à Mikenge, à plus ou moins 45 Km au Nord de Minembwe.

Le commandement secteur opérationnel sukola 2 Sud-Kivu, encourage ces combattants qui se sont rendus et demande encore une fois, aux autres groupes qui traînent, à emboiter les pas, car dit-il “si tout le monde quittait la brousse et déposait les armes, ça serait le début d’une paix durable dans les territoires de Fizi, Mwenga et Uvira”.

Cette série des redditions intervient quelques jours après l’arrestation de Sekunzi Bonheur, un des grands Chefs du groupe armé Makanika. Ce dernier a été arrêté à l’aérodrome de Minembwe, pendant qu’il voulait se rendre à Bukavu puis à Goma pour une mission qui reste jusque-là inconnue.

Thierry M. RUKATA

Source link

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

£0.000 items