Sénat: L’Observatoire de la Grande Orientale exige l’invalidation de toute candidature contraire aux arrangements politiques

Views: 6

– Publicité-

Dans une déclaration politique faite ce mardi 23 février 2021, l’observatoire de la grande province orientale exige au Bureau d’âge d’invalider toute candidature qui serait contraire aux arrangements politiques, surtout et en particulier au poste de la questure du Sénat.

Faisant suite à la situation politique actuelle émaillée par la répartition des postes et les élections pour la mise en place du bureau définitif du Sénat, l’observatoire de la grande province orientale, soutient le consensus dégagé sur la répartition des postes vacants.

– Publicité-

D’après cet Observatoire, les forces politiques se sont convenues pour une répartition équitable des postes au Bureau du Sénat par blocs provinciaux, afin d’éviter des frustrations. C’est dans cette optique que la “questure du sénat est attribuée en faveur du sénateur originaire de la grande province orientale, nonobstant son élection dans un autre Bloc provincial.”

Cependant, cette structure politique de soutient au sénateur James Bayukita Makula, dénonce une “machination intelligemment ourdie” qui consiste, selon cet observatoire, à écarter malignement, avec apparence légale, les fils et filles originaires de la grande province orientale au profit du “trop-plein” des originaires du grand Kivu ainsi que celui du grand Kasaï.

“La grande province orientale demande aux sénateurs originaires des autres provinces mais élus de la grande orientale de bien vouloir respecter les arrangements convenus par les forces politiques du Sénat en allant bonnement porter leurs candidatures dans des postes réservés à leurs blocs provinciaux d’origine. C’est serait justice sociale et sincérité politique.” souligne le Professeur Docteur Grison-Trésor Kakumbi, coordonateur de cet observatoire.

Et d’indiquer: “C’est pourquoi la grande province orientale exige au bureau d’âge d’invalider toute candidature qui serait contraire aux arrangements politiques précités notamment les origines provinciales des candidats à la questure du sénat.”

Par ailleurs, l’observatoire de la grande province orientale remercie le président de la République Félix Tshisekedi, pour son intérêt en faveur de la grande province orientale et surtout pour son choix judicieux en validant la candidature à l’investiture du président du groupe parlementaire de l’UDPS et alliés, le sénateur James Bayukita Makula au poste de Questeur du sénat pour ses valeurs morales, dont “l’intégrité et la probité.”

Ce mardi 23 février, les sénateurs ont déposé leurs candidatures aux différents postes, tout en respectant le consensus qui vise à changer la donne cette fois pour l’Union Sacrée. L’élection et l’installation du bureau définitif de la chambre haute du parlement est fixée au 02 mars prochain.

Serge SINDANI

Source link

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

£0.000 items