RDC: Guy Patrice Lumumba s’oppose au rapatriement des restes de Patrice Emery Lumumba

Views: 11

– Publicité-

Alors que s’approche la date commémorative du 30 juin 2021, le projet du rapatriement des reliques du héros national, Patrice Emery Lumumba, s’enlise. Guy Patrice, un des fils biologiques de l’ancien Premier Ministre Patrice-Emery Lumumba, s’oppose à cette démarche du retour des restes de son père en République Démocratique du Congo (RDC).

Guy Patrice Lumumba reste formel : “tous les fils de Patrice Lumumba doivent marquer leur accord pour le rapatriement des reliques de leur père. Si l’un d’entre eux s’y oppose, cela ne se fera pas”, a-t-il martelé ce jeudi 8 avril, lors d’une conférence de presse tenue à Bruxelles.

– Publicité-

Sa lettre au Roi des belges

Dans une lettre qu’il avait adressée le 18 mars 2021 au Roi Philippe Ier de la Belgique, Guy Patrice Lumumba soutient que la mise en application de la décision du Président congolais Félix Tshisekedi de rapatrier les restes de l’ancien Premier Ministre “voudrait exclure la dimension familiale, en raison d’absence de concertation réelle entre le Gouvernement congolais et l’ensemble des membres rapprochés de la famille de l’ancien Premier Ministre”.

Il parle ensuite au Roi des intérêts politiques. Pour lui, “les acteurs politiques congolais, du pouvoir comme de l’opposition, se sont toujours évertués à évoquer la mort et le nom de P. E. Lumumba pour en tirer simplement des dividendes politiques, ayant toujours abandonnés sa progéniture dans la désolation et le dénuement”.

Guy Patrice Lumumba accuse le Président Tshisekedi de n’être intéressé que par des gains politiques, pour avoir “récompensé Monsieur Jonas Mukamba, l’un des hommes qui a pourtant permis une mort atroce à l’ancien Premier Ministre. En offrant un véhicule à ce dernier, Félix Tshisekedi l’a de ce fait remercié pour le martyre qu’il a fait subir à mon père”, avait écrit le fils sexagénaire de Lumumba.

L’implication de Tshisekedi

C’est au cours de son deuxième discours quinquennal sur l’état de la Nation que Félix Tshisekedi avait annoncé pour le 30 juin 2021 la construction d’une sépulture “digne” pour les reliques de Patrice Emery Lumumba, le tout premier Premier Ministre de la RDC.

Cette annonce intervenait après que Félix Tshisekedi ait facilité l’issue heureuse du processus de création de Lumumbaville dans la province du Sankuru. Félix Tshisekedi promettait en même temps de rapatrier les restes du corps de Lumumba.

En 2000, un belge, le Commissaire de police Gérard Soete, a raconté avoir découpé et dissous dans l’acide le corps de Patrice Lumumba. « En pleine nuit africaine, nous avons commencé par nous saouler pour avoir du courage. On a écartelé les corps. Le plus dur fut de les découper », avait expliqué le policier, précisant que les corps avaient été dissous dans l’acide. Au sujet des restes, « il n’en restait presque plus rien, seules quelques dents », lit-on dans le quotidien Le Parisien.

Dans un documentaire diffusé sur la chaîne allemande ARD la même année, M. Soete a affirmé avoir conservé des dents de M. Lumumba, en les montrant. En 2016, une dent a été saisie dans le cadre d’une enquête ouverte par le parquet fédéral sur la mort de l’ancien Premier Ministre.

Adrien AMBANENGO

Source link

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

£0.000 items