Présidence de Tshisekedi à l’UA : le panel d’accompagnement en session d’orientation

Views: 14

– Publicité-

À quelques jours de l’installation de Félix Tshisekedi à la tête de l’Union Africaine, le panel des experts qui vont accompagner la mandature de la République Démocratique du Congo est en session d’orientation et de familiarisation. Ces assises se tiennent aux installations du siège de l’Union Africaine à Kinshasa, avec la participation par visioconférence des experts de cet organe. À en croire le panel, ces travaux aideront les experts à se familiariser avec les instruments en vigueur de l’Union Africaine.

“C’est une session de formalisation entre les équipes qui vont accompagner la présidence de la RDC à la tête de l’Union Africaine. Il fallait faire une formalisation entre les institutions sur les différents traités, plaidoyers qui existent et ratifiés pour que les experts qui accompagnent la mandature de la RDC à l’UA aient toutes ces questions à l’esprit”, fait savoir le panel.

– Publicité-

Plusieurs thèmes sont en examen notamment la Zone de libre-échange continentale (ZLECAF), les formes et instruments juridiques (valeurs partagées), les structures, organes et domaines d’intervention de l’Union Africaine, l’agenda 2063, le financement de l’Union Africaine, la réforme de l’Union Africaine et les relations UA-Communautés économiques régionales.

Dans une réunion conjointe entre le panel chargé d’accompagner le Président congolais, Félix Tshisekedi à la tête de l’Union Africaine en 2021 et les bailleurs de fond, le coordonateur de ce panel a dévoilé les 9 piliers stratégiques de la mandature prochaine de Félix Tshisekedi.

Alphonse Tumba Luaba cite notamment : “Soutenir une Afrique en paix durable et en sécurité renforcée. Poursuivre le programme de l’Union Africaine dénommé “frontière de l’Union Africaine”. Poursuivre et soutenir l’édification de la zone de libre-échange continental. Mettre au cœur la construction du grand Inga au bénéfice de l’industrialisation africaine. Réaliser une Afrique performante par le développement de son capital humain, notamment la jeunesse. Promouvoir une communauté panafricaine consciente de son histoire, de son potentiel artistique et de la richesse de son patrimoine culturel. Organiser une concertation panafricaine avec une réunion des ministres de la Culture sur les musées en Afrique. Coordonner ou harmoniser la problématique de la restitution des œuvres d’art africain. Renforcer la bonne gouvernance, la primauté du droit : la coopération judiciaire, la lutte contre la corruption. Soutenir une Afrique engagée dans la lutte contre le changement climatique”.

Stéphie MUKINZI

Source link

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

£0.000 items