Pourquoi le chef de l’OMS, en quarantaine, ne se fait pas tester

Views: 63

En contact avec une personne testée positive au Covid-19, Tedros Adhanom Ghebreyesus applique à la lettre les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé qu’il dirige.

Le 1er novembre, Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a annoncé qu’il avait été en contact avec une personne positive au Covid-19 et qu’à ce titre il s’isolait pendant quatorze jours et continuerait de travailler de chez lui.

“Mais, peut-être de manière contre-intuitive, note Quartz, le Dr Tedros (comme on l’appelle couramment) n’a pas immédiatement été testé.” En effet, le protocole de l’OMS ne requiert pas qu’il le soit, à moins qu’il présente des symptômes. En revanche, “l’OMS recommande que toutes les personnes qui ont été en contact avec un cas confirmé ou probable de Covid-19 soient placées en quarantaine dans une structure désignée ou à domicile pendant quatorze jours à partir du moment où elles ont été exposées pour la dernière fois.”

“La médiane est de cinq jours pour que le [virus responsable du Covid-19] Sars-CoV-2 fasse connaître sa présence dans l’organisme, écrit Katherine Ellen Foley, journaliste spécialisée en sciences et santé, dans un autre article de Quartz, parfois, cela peut prendre jusqu’à deux semaines. Si une personne devait passer un test Covid-19 trop tôt après avoir été exposée, elle obtiendrait un faux négatif.”

Il y a donc un risque que le virus ne soit pas détecté chez une personne testée trop tôt. Celle-ci continuerait alors de sortir de chez elle, d’être en contact avec d’autres, répandant ainsi le virus malgré elle.

De son côté, le Dr Tedros va strictement appliquer les recommandations de l’organisation qu’il dirige : s’isoler pendant quatorze jours, surveiller ses symptômes, faire appel à une assistance médicale s’il commence à se sentir mal. Après deux semaines sans voir personne et sans aucun symptôme, qu’il ait ou non fait un test, “il pourra retourner dans le monde en toute sécurité sans risquer de propager la maladie sans le savoir”, écrit Quartz.

Source

Ce site d’information économique a été lancé en 2012 par le groupe de l’hebdomadaire The Atlantic. Destiné aux décideurs du monde des affaires, il a été conçu avant tout pour être consulté sur une tablette ou un smartphone. En 2014, il a

[…]

Lire la suite



Source link

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

£0.000 items