Morgan Wallen, nouvelle superstar de la country

Views: 20

Sorti le 8 janvier, le nouvel album du chanteur de 27 ans bat des records sur les plateformes de streaming. Avec son improbable coupe mulet, le natif du Tennessee est en train de propulser la country dans le XXIe siècle.

En ce début d’année, la coupe mulet de Morgan Wallen s’affiche partout, y compris à la une de Billboard. “La country sans frontière”, titre le magazine américain, l’une des lectures de référence de l’industrie musicale. Le jeune chanteur de Sneedville, dans le Tennessee, a sorti le 8 janvier un double album, Dangerous, qui confirme son rang d’étoile montante de la country, en passe d’accéder à la “célébrité mondiale”, assure l’hebdomadaire.

Une semaine après leur mise en ligne, les 30 chansons de Dangerous avaient été au total écoutées 240 millions de fois aux États-Unis. Du jamais-vu pour un album country. Avec ce succès, Morgan Wallen, 27 ans, pulvérise littéralement le record établi par Luke Combs, un autre chanteur de country, pas plus tard qu’en octobre dernier (120 millions de streams sur une semaine). Lui qui s’était fait connaître en 2014 sur le plateau du télécrochet The Voice est désormais “la nouvelle superstar de la country”, annonce le Los Angeles Times.

La figure de proue du renouveau de la country

Comme le rappelle le Wall Street Journal, “la country a toujours été à la traîne du hip-hop, du rock et de la pop sur les services de streaming comme Spotify ou Apple Music”. Mais cela change peu à peu. Une nouvelle génération émerge, accro aux réseaux sociaux et avide de renouveler le genre. Le confinement imposé en raison de l’épidémie de Covid-19 n’a fait qu’accélérer son ascension sur les plateformes de streaming. Selon le quotidien de Wall Street :

Morgan Wallen doit en partie son succès à une tendance de longue date dans la musique country : un son qui évoque les classiques de la scène et le country-rock des années 1970 – celui par exemple d’artistes comme les Eagles ou Bruce Springsteen – mais avec un accent du Sud, et parfois des rythmes hip-hop.”

Avec Dangerous, Morgan Wallen explore des “territoires familiers”, commente encore le Wall Street Journal. Plusieurs de ses chansons évoquent le plaisir de “boire de la bière et du whisky” ou encore “la vie à la campagne”. “Ses textes font la part belle à l’Amérique rurale, présentée comme un univers idyllique”, résume The New York Times. Morgan Wallen exploite aussi sa réputation de mauvais garçon. “Dangerous”, la chanson qui donne son nom à l’ensemble, fait ainsi allusion à son arrestation en mai dernier pour ivresse et troubles à l’ordre public. Et, en octobre, l’équipe de l’émission de Saturday Night Live avait annulé pour raisons sanitaires l’invitation qui lui avait été faite de venir chanter sur le plateau : il avait été filmé en train de faire la fête, sans masque, dans un bar d’Alabama. Il avait toutefois obtenu une seconde chance en décembre.

“C’est impossible d’arrêter Morgan Wallen. On peut seulement espérer l’encadrer”, prévenait The Tennessean quelques jours avant la sortie de Dangerous. Le très sérieux New Yorker publie pour sa part un portrait intitulé “The most wanted man in country”, une formule qui signifie aussi bien “l’homme le plus demandé de la country” que “l’homme le plus recherché du pays”. Accroche de l’article :

Wallen est désormais à la fois un chanteur, un personnage et, à la surprise de nombreux professionnels de Nashville, un sex-symbol sur Internet.”



Source link

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

£0.000 items