Macky Sall appelé à recadrer le Cadastre de Thiès

Views: 25

Le Président du Sénégal, Macky Sall
Le Président du Sénégal, Macky Sall

Pour avoir pris l’option de ramer à contre-courant du bien-être des population, le service du cadastre de Thiès est pointé du doigt par les populations qui demandent au chef de l’Etat du Sénégal Macky Sall, de mettre fin à le vente des espaces publics initiée depuis un moment.

Bientôt, il ne restera plus d’espaces publics dans la région de Thiès, au Sénégal (70 km de Dakar). La raison, le service du cadastre a pris une dangereuse option de mettre en vente tous les espaces publics, jadis réservés dans les quartiers pour aider à l’épanouissement des populations, en leur offrant un cadre de vie adéquat. Cette politique initiée par le chef de l’Etat, Macky Sall, très exigeant quant aux respect de certaines normes de vie, est foulée du pied par le service du cadastre de Thiès.

Leur récente descente dans le quartier de Thialy et Nguinth Extension témoigne de leur voracité en matière de terrains. Après avoir fait main basse sur les terrains situés derrière l’hôpital Dixième, et aux alentours de ce quartier jadis occupé par les soldats français jusque dans les années 60, voilà que « cette bande de vautours » s’attaque aux nouveaux lotissements, tels que Thialy, Petit Thialy et Nguinth Extension. Ils se seraient offert les services d’un certain M. Guèye, qui aurait des liaisons avec K. S. un proche d’un grand marabout.

Désemparés, les habitants du quartier Nguinth Extension, dont l’imam Sow et M. Touré, un fonctionnaire à la retraite, ne savent plus à quel saint se vouer. Face à cette situation, ils se sont rendu au service du cadastre qui a reconnu avoir cédé cet aire de loisirs affectée au quartier à des courtiers chargés de les commercialiser. Acte que les jeunes du quartiers ne comptent pas laisser passer. En plus de menacer de laisser leur vie si le cadastre venait à mettre à exécution sa décision de céder ces espaces à eux réservés, ils en appellent au chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, afin qu’il interviennent le plus rapidement possible pour recadrer le service du cadastre de Thiès, devenu vorace et éviter le pire.

Il y a quelques jours, les jeunes de ce quartier étaient sortis de leur réserve, demandant au Président Macky Sall, compte tenu de cette situation déplorable, de mettre en place des Délégations spéciales au niveaux de toutes les Communes d’Arrondissement de Thiès, qui, disent-ils, ne sont là que pour leurs propres intérêts. Ce qui est compréhensible, au vu de l’état de délabrements des voies publics à Thiès, l’insalubrité et le défaut d’éclairage. Il ont aussi dénoncé une corruption dans la mise en place des lampes solaires offertes par le Président Sall, dont certaines se sont retrouvées chez des privés, alors que des voies comme celle menant au marché central depuis les HLM Route de Dakar sont dans l’obscurité totale.

Une situation qui, selon les populations, nécessitent un véritable toilettage de la part du chef de l’Etat, Macky Sall, garant des droits et libertés. cette affaire intervient quelques semaines après le scandale de Mbour 4, alors que la DSCOS est pointée du doigt dans la destruction de plusieurs maisons. Ici aussi, à Nguinth Extension, cette structure chargée de gérer l’occupation des sols sur toute l’étendue du territoire, est mise en cause. Les populations demandent par ailleurs un audit complet pour déterminer la destination des ressources de ces ventes de terrains.

A lire : Sénégal : Macky Sall interpellé sur la vente des espaces publics à Thiès, la DSCOS indexée

Source link

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

£0.000 items