Lualaba : Après le Rapporteur, les quatre autres membres du bureau de l’Assemblée visés par des pétitions

Views: 13

– Publicité-

C’est visiblement la contre-offensive. Faisant suite à la pétition adressée au Rapporteur de l’Assemblée Provinciale du Lualaba, les quatre autres membres du bureau sont aussi visés individuellement par les pétitions initiées en vue de leur déchéance individuellement.

Les pétitionnaires à savoir les députés Kabweng Tshikut, Kayemb Kapend et Aline Makano Tshilombo, justifient leur démarche en se basant sur l’article 23, alinéa 4 du règlement intérieur, qui stipule “qu’en cas de faute grave ou d’incompétence constatée par la plénière, dans l’exercice de ses fonctions, un membre du bureau peut-être relevé par celle-ci, suivant une procédure contradictoire. Dans ce cas, le remplaçant est élu pour le reste de la durée du mandat du Membre déchu.”

– Publicité-

Ces élus provinciaux reprochent au bureau de l’Assemblée Provinciale du Lualaba l’incapacité à “sauver la province qui s’enfonce chaque jour dans un chaos très préjudiciable.”

“Il va sans dire que dès cet instant, vous êtes mis dans l’impossibilité d’engager l’Assemblée Provinciale, de convoquer une plénière, encore moins de la présider”, ont prevenu les députés signataires des pétitions.

Les quatre membres du bureau visés par les pétitions sont Louis Kamwenyi (Président), Pierrot Mwanza (Vice-Président), Weber Muchaila (Rapporteur Adjoint) et Roy Philippe Kaumba (Questeur).

A la plénière de ce lundi 3 mai 2021, il a été porté à la connaissance des députés, la pétition contre le Rapporteur de l’Assemblée Provinciale du Lualaba Donat Tshimboj. Tout compte fait, l’installation du bureau d’âge reste la seule alternative pour départager les deux camps.

Junior Ngandu

Source link

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

£0.000 items