Les FDLR déclarent qu’elles ne sont en rien « impliquées » dans l’assassinat de l’Ambassadeur Luca Attanasio

Views: 6

– Publicité-

Le Gouvernement Congolais a soutenu à travers la vice-primature de l’intérieur et sécurité, que ce sont les éléments des forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), qui ont orchestré l’attaque contre le convoi humanitaire du Programme Alimentaire Mondial (PAM), dans l’Est de la RDC.

Pointées d’un doigt accusateur par les autorités congolaises, les Forces Démocratiques pour la libération du Rwanda, rejettent catégoriquement toute implication dans ce drame.

– Publicité-

“Les FDLR ne sont en rien impliquées dans l’attaque qui a résulté en la mort de l’Ambassadeur Italien”, déclare ce mouvement dans dans un communiqué daté du 22 janvier 2021 et dont une copie est parvenue à POLITICO.CD

Par contre, ce mouvement armé condamne tout de même l’assassinat “lâche” des diplomates iItaliens et du chauffeur congolais. Les FDLR appellent les autorités congolaises et la MONUSCO, à faire la lumière sur les responsabilités de cet ignoble assassinat au lieu de recourir à des “accusations hâtives.”

Bien plus, “Les FDLR présentent leurs condoléances à la famille des défunts, au gouvernement et au peuple Italien et leur assure de toute leur sympathie”, a indiqué, Curé Ngoma, commissaire à l’information et porte-parole des FDLR.

Touché par balles dans une embuscade armée à l’Est du pays, l’Ambassadeur de l’Italie en poste en République démocratique du Congo a été secouru par des gardes de l’ICCN puis transporté à l’hôpital de la Monusco à Goma où il a succombé de ses blessures. Luca Attanasio, son garde du corps Vittorio Lacovacci et le Chauffeur Mustapha de nationalité congolaise, sont morts dans cette attaque ciblée sur un convoi humanitaire de l’organisation Onusienne PAM.

Serge SINDANI

Source link

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

£0.000 items