Le Pays basque espagnol en “alerte rouge” face au Covid-19

Views: 19

Lundi 3 mai, la région autonome comptabilisait deux fois plus de cas de Covid-19 que la moyenne nationale espagnole. D’après El País, plusieurs facteurs expliquent cette dégradation sanitaire, dont la proximité avec la frontière française.

La situation sanitaire ne s’améliore pas au Pays basque espagnol. La région autonome du nord de l’Espagne est même “en alerte rouge” face au Covid-19 “en raison de la rapidité de la transmission du virus et de ses conséquences sur la saturation des hôpitaux”, remarque le journal le plus lu d’Espagne, El País.

Lundi 3 mai, le Pays basque espagnol enregistrait plus de 500 cas confirmés de Covid-19 pour 100 000 habitants au quotidien sur les quatorze derniers jours, soit le double de la moyenne nationale (229 cas pour 100 000 habitants).

Selon El País, qui s’appuie sur des avis d’experts, divers facteurs expliquent cette détérioration :

L’effet frontière avec la France, la mobilité accrue durant la période de Pâques, les lacunes dans le traçage des cas ou le retard dans la campagne de vaccination, entre autres.”

Pourtant, au 3 mai l’Espagne a franchi la barre des 5 millions de personnes immunisées grâce aux deux doses de vaccin, conformément aux objectifs du gouvernement central, à Madrid.

Les Français à la plage

À Pâques, nombre de touristes espagnols et étrangers, surtout français, ont passé leurs vacances sur la côte basque, notamment sur les plages de Saint-Sébastien (province du Guipúzcoa).

“Beaucoup ne portaient pas de masque, et la circulation des personnes dans les bars et les magasins était permanente dans la ville et les localités environnantes”, signale le quotidien.

En réaction, le gouvernement autonome – aux mains des nationalistes basques – avait restreint les déplacements dans le Guipúzcoa et confiné une partie des habitants dans leurs communes mi-avril. Sans succès puisque le taux d’incidence n’a fait qu’augmenter.

Dans la foulée, Bilbao, l’autre grande ville de la région autonome, a renoncé à accueillir l’Euro de football en juin, faute de pouvoir garantir la sécurité sanitaire des supporters.

Dans le même temps, les autorités basques autorisent l’ouverture des bars et des restaurants jusqu’à 20 heures. Le couvre-feu s’applique entre 22 heures et 6 heures sur tout le territoire basque.

Source

Fondé en 1976, six mois après la mort de Franco, “Le Pays” est le journal le plus lu en Espagne. Quotidien de centre gauche, il appartient au groupe éditorial espagnol Prisa. 
À la fin de 2013, elpais.com a lancé deux nouvelles éditions pour ses

[…]

Lire la suite



Source link

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

£0.000 items