Le Groupe Vivendi Africa déploie ses offres très haut débit

Views: 102

À Kinshasa, la nouvelle a fait grand bruit. Le 28 octobre dernier, le Groupe Vivendi Africa (GVA) obtenait sa licence pour opérer en RDC. Après son implantation au Gabon en octobre 2017 et au Togo en mars 2018, l’offre Canalbox de Vivendi Africa a connu un puissant succès au Congo-Brazzaville, où l’offre a été lancée en 2019. Avec son développement en RDC, Le Groupe Vivendi Africa vise à offrir à tous un accès un internet Très Haut Débit en FTTH et contribuer à la transition numérique du continent.

Au Togo, un service de qualité à un prix ultra-concurrentiel

À peine deux ans après son implantation au Togo, l’offre de fibre optique à domicile de Vivendi Africa s’est imposée comme une référence et concurrence désormais celle de l’opérateur historique, Togo Telecom. Entre 2018 et 2019, le nombre d’abonnés du FAI de CanalBox au Togo a grimpé de 404 %, passant de 1 180 abonnés en 2018 à 5 945 en 2019, selon les données de l’Autorité de régulation des télécoms (ARCEP). Une croissance qui lui permet de s’approcher, peu à peu, de Togo Telecom, dont l’offre de FFTH s’élève à 6 800 abonnés.

Cette réussite s’explique par la capacité de CANALBOX à améliorer son offre, tout en gardant inchangés ses tarifs auprès des abonnés. Ainsi, l’offre premium est passée de 30 à 50 Mb/s, avec un prix maintenu à 30 000 FCFA/mois.

Au Congo, une offre bon marché et à très haut débit

En avril 2019, c’est au tour de la République du Congo de se convertir à l’offre internet Très Haut Débit en FFTH de GVA. Point de départ : le lancement, à Pointe-Noire, des offres CANALBOX à destination du grand public et CANALBOX PRO pour les entreprises.

En République du Congo, GVA a accéléré son implantation en lançant, le 15 juin 2020, le service start, une nouvelle offre internet Très Haut Débit et en illimité. Proposée à 25 000 francs CFA par mois pour une vitesse de 10 Mb/s, cette offre a été rendue immédiatement disponible aux habitants des quartiers de Pointe-Noire raccordés en 2019. Elle permet à plusieurs personnes d’un même foyer ou d’une même entreprise de travailler en même temps, de se divertir, de tchatcher, de regarder des films ou encore de réaliser des appels vidéo.

Si l’offre de GVA connaît un tel succès au Congo, c’est aussi parce qu’elle s’adosse à un service client d’excellente qualité, disponible 7 jours sur 7 et met à disposition des abonnés une équipe de techniciens à domicile. Elle permet aussi un réabonnement dans tous les points de vente du réseau Canal +.

En RDC, accompagner la transition numérique du pays

C’est désormais en RDC que se dessine le virage africain de la fibre optique, où les services en téléphonie et internet sont parmi les plus chers du continent et où la qualité n’est, bien souvent, pas encore au rendez-vous. En 2021, CANALBOX sera commercialisé à Kinshasa avec, toujours, la promesse d’un accès internet illimité par fibre optique à domicile. Cette implantation va aussi concourir au développement économique et social du pays. GVA prévoit en effet un investissement d’environ 30 millions d’euros en RDC et 150 emplois à la clef, prioritairement à destination des jeunes congolais.

Mais la route n’est pas encore terminée pour GVA qui ambitionne, dans les mois et années à venir, de déployer ses offres dans plusieurs autres pays africains.



Source link

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

£0.000 items