Le chien viverrin à l’assaut du Royaume-Uni

Views: 39

Cousin est-asiatique du renard, le chien viverrin parait encore plus rusé que ses pairs européens et pourrait bien être le “prochain nuisible non originaire de Grande-Bretagne”, titre The Guardian. Un statut qu’il doit à sa grande capacité d’adaptation.

Ne vous fiez pas à son charmant minois, le chien viverrin ou tanuki pourrait bien être l’une des plus grandes menaces pour la biodiversité britannique dans les prochaines années. Ce canidé rusé, expert dans l’art de l’évasion, est une menace pour la biodiversité locale et peut être porteur de maladies transmissibles à l’homme, explique une étude rapportée par The Guardian.

Originaire du nord-est asiatique, le chien viverrin a été introduit en Europe de l’Est au temps de l’Union soviétique, où on l’élevait pour sa fourrure. Quelque 9 000 individus auraient été relâchés au milieu du XXe siècle et l’espèce s’est rapidement répandue en Europe “malgré les moyens mis en place pour l’éradiquer”, explique le quotidien britannique.

Sa taille et sa fourrure soyeuse en ont cependant fait un animal de compagnie de choix pour nombre de Britanniques (quelque peu mal avisés). Mais depuis, les multiples abandons dus à sa nature peu coopérative ont poussé le gouvernement britannique à interdire sa vente, en 2019.

La capacité d’adaptation des chiens viverrins est telle qu’ils sont, avec le raton laveur, “les seuls mammifères, sur une liste de vingt espèces invasives, susceptibles de se répandre au Royaume-Uni et de détruire la faune ou d’importer des maladies”. En plus de concurrencer ses cousins locaux comme le renard roux ou le blaireau, il peut transmettre à l’homme la rage ou la gale.

Les experts estiment que seulement 10 à 15 % des espèces non originaires de Grande-Bretagne causent des dégâts importants à la biodiversité locale. Mais cette présence a un coût, rappelle The Guardian : “1,8 milliard de livres chaque année” (plus de 2 milliards d’euros).



Source link

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

£0.000 items