Le BCNUDH salue l’ouverture d’une procédure judiciaire contre Roger Lumbala

Views: 14

– Publicité-

Le Bureau Conjoint des Nations-Unies aux Droits de l’Homme (BCNUDH) en République Démocratique du Congo a salué l’ouverture d’une procédure judiciaire contre Roger Lumbala, ancien leader d’un groupe armé, pour des faits documentés dans le Rapport Mapping.

Pour cette organisation des Nations Unies, il s’agit d’un signe encourageant dans le cadre de la lutte contre l’impunité après des violations graves des droits de l’homme et du droit international humanitaire commis en RDC.

– Publicité-

En outre, le BCNUDH espère tout de même que d’autres actions contre d’autres auteurs présumés, congolais ou étrangers, vont suivre.

D’après un communiqué du parquet antiterroriste français rendu public, ce lundi 4 janvier 2021, Roger Lumbala est poursuivi pour des crimes commis entre juillet 2002 et janvier 2003 dans les provinces de l’Ituri et Haut-Uélé, visant la population civile. Roger Lumbala aurait participé aux crimes commis, en qualité de dirigeant du groupe armé RCD-N, dans le cadre de l’opération armée dite « Effacer le tableau ».

« Il s’agit de la première mise en examen prononcée dans le cadre d’une procédure judiciaire ouverte sur la base du rapport Mapping de l’Organisation des Nations Unies concernant les violations les plus graves des droits de l’homme et du droit international humanitaire commises entre mars 1993 et juin 2003 sur le territoire de la République Démocratique du Congo », lit-on dans ce communiqué.

Carmel NDEO

Source link

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

£0.000 items