Kalev Mutond: « Je ne peux pas aller rendre compte des actes commis dans la gestion des services de l’Etat […] sauf devant le Président »

Views: 7

– Publicité-

L’ancien Patron de l’Agence Nationale des Renseignements (ANR), déclare qu’il ne répondra pas une quelconque invitation de la justice, pour les faits commis dans la gestion des services de l’état. Au cours d’une interview diffusée ce lundi 22 février sur Radio Okapi, Kalev Mutond précise n’avoir jamais été saisi d’une convocation judicaire sauf sur les réseaux sociaux.

« J’ai vu ce document comme tout le monde sur les réseaux sociaux » dit l’ancien super flic sous Joseph Kabila. Et d’ajouter: « Je suis prêt à témoigner, parce que c’est la justice de mon pays. Je dois collaborer avec la justice de mon pays. Je suis prêt d’aller répondre à la justice des faits commis par l’individu Kalev. Des faits matériels infractionnels commis par l’individu Kalev», a-t-il insisté.

– Publicité-

En outre, Kalev Mutond dit que, sauf devant le Président de la république, il ne peut aller rendre compte des actes commis dans la gestion des services de l’Etat.

« Je ne peux pas et je ne le ferai nulle part, sauf devant le Président de la République. Je ne peux pas aller rendre compte des actes commis dans la gestion des services de l’Etat. Parler de l’Armée, de la Police, de la DGM et de l’ANR, je ne peux pas le faire. Comme ancien Chef de la sûreté nationale, je ne peux pas. C’est mettre l’Etat dans la rue», a soutenu Kalev Mutond sur la Radio Onusienne.

Des allégations des faits de torture, des menaces de mort et d’assassinat que porterait l’ANR sous sa direction, l’ex patron des renseignements Kalev Mutond a tout rejeté en bloc.

« Ce sont des allégations qui sont portées à la connaissance du parquet. Mais il n’est pas dit qui est l’auteur matériel de ses allégations. Je pense donc qu’à ce stade, je ne peux donner aucun point de vue», estime l’ex Chef de l’ANR.

Attendu Jeudi 18 février 2021 au Parquet Général près la cour d’appel de Kinshasa/ Gombe, l’ancien patron de l’agence des renseignements n’a pas répondu à l’invitation.

Il sied de noter que, plusieurs dénonciations sont pendantes en justice, contre Kalev Mutond. L’ancien Bâtonnier Jean-Claude Muyambo était le premier à porter plainte contre l’ex Chef de l’ANR. Ensuite, Christopher Ngoyi, Vano Kiboko et consorts, ont fait de même. Les plaignants poursuivent le super flic sous Joseph Kabila, pour des faits similaires à savoir: arrestations arbitraires, tortures physiques et morales, traitement inhumain et dégradant, ainsi que tentatives d’assassinat.

Adrien AMBANENGO

Source link

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

£0.000 items