Ituri: 14 miliciens CODECO neutralisés et 34 capturés après l’offensive des FARDC à Mungwalu

Views: 7

– Publicité-

Après une semaine des hostilités causées par un groupe armé local Coopérative pour le développement du Congo CODECO/URDPC et Bon temple dans la commune rurale de Mungwalu dans le territoire de Djugu au Nord de la ville de Bunia, les forces loyalistes congolaises affirment avoir neutralisé 14 miliciens alors 34 autres ont été capturés.

Au cours de ces atrocités, 13 civiles ont été lâchement tués par les éléments CODECO et plusieurs maisons incendiées.

– Publicité-

Ce bilan est livré à POLITICO.CD par le porte-parole du secteur opérationnel Ituri, le lieutenant Jules Ngongo, qui revient dans la zone des combats. Il affirme que les forces loyalistes ont repris le contrôle de la commune de Mungwalu et y restaurent l’autorité de l’État.

“Lors des combats contre ces rebelles, 14 CODECO ont été neutralisés. 13 civils tués. Au total, 34 capturés dont 31 CODECO/URDPC et 3 CODECO catholiques”, a rrévélé Jules Ngongo.

“Dans les localités de Makala et Saïo, au moins 21 maisons ont été incendiées par les éléments de la CODECO dont 4 bureaux de la PNC et de l’ANR.” souligne-t-il. Et d’avouer : “Pour le moment, nous contrôlons toute la situation de Mungwalu et ses environs.”

Face à cette situation caractérisée par des assauts imminents des FARDC, contre les rebelles CODECO actifs dans la province de l’Ituri, le secteur opérationnel appelle au mariage civilo-militaire afin de pacifier complètement les régions sous menaces des groupes armés.

Signalons qu’avant les offensives militaires infligées aux assaillants, ces éléments CODECO ont tués 9 personnes à Makala et Saïo, entre mardi 16 février et 19 février 2021. Cette situation a causé un déplacement de la population vers des endroits sécurisés.

Serge SINDANI

Source link

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

£0.000 items