« Il n’y a pas de place de satisfaire aux caprices de quelques autorités morales que ce soit » (Félix Tshisekedi)

Views: 14

– Publicité-

Le Président de la République, Félix Tshisekedi a ouvert ce jeudi 22 juillet à Kempinski hôtel, le séminaire du Gouvernement de la République. Lequel séminaire durera trois jours soit du 22 au 24 juillet 2021 et sera tourné autour de trois grands thèmes à savoir : Les défis et enjeux de développement de la RDC: traduction de la vision du changement du Président de la République ; outils pour réaliser avec grande efficacité et efficience la vision du Chef de l’État et le Programme gouvernemental ; et les valeurs, principes et règles éthiques et déontologiques.

Dans son speech, le Président de la République, Félix Tshisekedi est revenu sur l’histoire de son gouvernement dit de guerriers. « Il est attendu de chacun de vous d’éviter de prise des positions partisanes qui viendraient nuire à l’idéal du peuple d’abord. Il n’y a pas de place de satisfaire aux caprices de quelques autorités morales que ce soit », a-t-il martelé avant d’indiquer que « le seul leitmotiv qui doit vous animer : améliorer les conditions sociales ».

Il a, en outre, souligné que l’exécution du gouvernement et des gouvernements provinciaux sera évaluée semestriellement car, dit-il, la nécessité de l’évaluation régulière des institutions s’impose. « J’avais décidé de me doter d’un outil de recueil d’informations : conseil présidentiel de veille stratégique », a-t-il laissé entendre.

Le Chef de l’État, Félix Tshisekedi a, par ailleurs, appelé son gouvernement à éviter la “langue de bois” et à ne pas se froisser.

A en croire le Secrétaire Général du Gouvernement, ce séminaire “en immersion” a pour but d’instaurer une culture de changement. C’est un séminaire de renforcement des capacités. A l’agenda, des briefings sur le fonctionnement du gouvernement, la passation de marchés etc.

Notons que ce séminaire du gouvernement a pour objectifs de susciter une cohésion gouvernementale autour de la vision du chef de l’État et d priorités programmatiques pour sa concrétisation; créer une dynamique de gouvernance publique qui repose sur la culture de la performance; offrir l’opportunité de s’inscrire individuellement et collectivement dans le processus de changement de mentalités; et échanger sur les défis et lesopportunités de développement en vue de répondre “rapidement” aux attentes de la population.

Ce séminaire sera animé par plusieurs personnalités du pays à l’occurrence l’ancien premier ministre, le professeur Evariste Mabi Mulumba, le Secrétaire Général du Gouvernement, Jean Albert Ekumbaki Ombata, le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde pour ne citer que ceux-là.

Christian Okende

– Advertisement –

– Advertisement –

Source link

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

£0.000 items