Hushpuppi a blanchi jusqu’à 24 milliards en Corée

Views: 7

Hushpuppi
Hushpuppi

Ramon Abbas « Hushpuppi », influenceur nigérian autrefois extravagant sur les médias sociaux, est accusé de blanchiment d’argent pour le compte de pirates nord-coréens, a révélé le ministère américain de la Justice. Il aurait blanchi jusqu’à en 45 millions de dollars (24,3 milliards FCFA).

Ramon Olorunwa Abbas, populairement connu sous le nom de Hushpuppi, a collaboré avec certains pirates nord-coréens considérés comme les plus grands voleurs de banques au monde. Le Bureau fédéral d’investigation (FBI) a établi le lien entre Hushpuppi et les Nord-Coréens. Un communiqué récent publié par le ministère de la Justice a déclaré que Hushpuppi avait participé à un « braquage cybernétique perpétré par la Corée du Nord dans une banque maltaise, en février 2019 ».

Cette révélation est en dehors des poursuites en cours contre Abbas, dans une autre série d’accusations pour lesquelles il a été arrêté, en juillet 2020. Il a été accusé de partenariat avec le Canado-américain Ghaleb Alaumary, décrit par les autorités américaines comme « un blanchisseur d’argent prolifique ». Dans une déclaration antérieure publiée en juillet 2020, le ministère de la Justice a qualifié l’attaque de « cyber-braquage de 14,7 millions de dollars (environ 8 milliards FCFA) d’une institution financière étrangère ».

La date et le montant correspondent à ceux de l’attaque contre la banque maltaise de La Valette. Le ministère de la Justice, dans sa dernière déclaration publiée le vendredi 19 février 2021, a en outre affirmé que Hushpuppi avait participé à un « braquage cybernétique perpétré par la Corée du Nord dans une banque maltaise en février 2019 ». La déclaration a révélé que le Nigérian a participé en tant que collaborateur qui travaillait avec un blanchisseur d’argent, Ghaleb Alaumary, 37 ans, basé à Mississauga, Ontario, Canada.

L’escroquerie sur laquelle lui et Abbas ont travaillé entre août 2018 et octobre 2019 serait de l’ordre de 45 millions de dollars (24,3 milliards FCFA). Alaumary a conclu un accord de plaidoyer avec les autorités fédérales dans lequel il a nommé Abbas et quatre autres comme complices.

À rappeler que Hushpuppi a été arrêté à Dubaï, en juin 2020 et extradé vers les États-Unis où il est inculpé par le bureau du procureur des États-Unis à Los Angeles pour avoir conspiré en vue de blanchir des centaines de millions de dollars de fraudes de « compromis par courrier électronique commercial » (BEC) et d’autres escroqueries .

Les biens de Hushpuppi
Les biens de Hushpuppi

Source link

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

£0.000 items