Goma: Après le concours d’affaires, 91 PME decrochent une subvention de la banque mondiale à travers le PADMPME

Views: 44

– Publicité-

Les 91 Petites et Moyennes Entreprises (PME) sélectionnées après le concours des plans d’affaires des PME établies pour la ville de Goma ont été dévoilées ce jeudi 4 mars 2021.

C’est l’unité nationale de coordination du Projet d’Appui au Développement des Micro, Petites et Moyennes Entreprises (PADMPME) qui a rendu public cette liste avant l’étape des notifications individuelles aux candidats retenus et non retenus avec des justifications de la décision et la signature d’une convention de financement avec chaque PME sélectionnée et le décaissement des subventions assorti d’un accompagnement technique pendant une durée de 6 mois.

Selon Alexis Mangala, Coordinateur de PADMPME, le fonds dont bénéficient les 91 lauréats sur les 100 attendus, vise à augmenter la part des Petites et moyennes entreprises dans l’économie nationale à la fois en terme de création d’emplois et de richesses.

Le ministre provincial de l’industrie, Petites et moyennes entreprises a.i a, à son tour, salué l’avènement de ce projet au Nord-Kivu.

« Ce projet ici arrive au bon moment où le Nord-Kivu transverse non seulement la période de l’insécurité qui est devenue très permanente mais aussi la situation liée à la Covid-19 et Ebola”, a indiqué Me Robert Lufungula.

Le “COPA” est une initiative du Gouvernement congolais, avec le soutien technique et financier de la Banque mondiale, et pilotée par le Ministère des Classes Moyennes, à travers l’Unité de Coordination du PADMPME. Sa mise en œuvre est assurée par un consortium composé des cabinets indépendants Deloitte Afrique, Kivu Entrepreneurs et I&F Entrepreneuriat, à travers un processus de sélection transparent et objectif.

Le PADMPME est ancré dans la vision du Président de la République Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, qui veut promouvoir une nouvelle classe moyenne des Congolais par le soutien à l’entrepreneuriat local. En effet, le Projet concerne 5 des 20 piliers de la politique du Chef de l’Etat, notamment la promotion de l’emploi et la formation professionnelle continue, l’autonomisation de la femme et la promotion de la jeunesse, l’amélioration du climat des affaires et la promotion de l’entrepreneuriat, la diversification de l’économie nationale et le développement du commerce, de l’industrie ainsi que des PME/PMI, et enfin La lutte contre la pauvreté, l’exclusion et la vulnérabilité.

Il vise également, de manière « incidentielle », à atténuer les effets pervers de la crise que traversent les entreprises à cause de la pandémie de COVID-19.

Merveilles Kiro

– Advertisement –

– Advertisement –

Source link

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

£0.000 items