France : dernier hommage à l’ancien président de la République du Congo Pascal Lissouba

Views: 56

Le cercueil de Pascal Lissouba entre dans la cathédrale sous les acclamations de la foule. – Independant – GOT OLIVIER

L’ancien président congolais est décédé le lundi 24 août dernier à Perpignan à l’âge de 88 ans. Ses obsèques présidentielles, ce lundi 31 août, resteront dans l’histoire de Perpignan.

Ce lundi 31 août une foule s’était réunie en début d’après-midi à la Cathédrale Saint-Jean-Baptiste à Perpignan afin de saluer une dernière fois la mémoire de l’ancien président Pascal Lissouba. Ce dernier avait dirigé la République du Congo entre 1992 et 1997 avant d’être renversé par Denis Sassou Nguesso et de s’exiler en France. Il vivait depuis quelques années au Mas Llaro à Perpignan.

Les défenseurs de Pascal Lissouba ont entonné des chants en l’honneur du défunt à l’arrivée du cortège, avant de clamer « Au Congo, ça va pas. Brazzaville, ça va pas » et d’entamer l’hymne national du Congo, mettant en avant les tensions et oppositions politiques qui subsistent dans ce pays d’Afrique équatoriale contre le pouvoir en place. Les personnes présentes souhaitaient commémorer « un homme qui a fait des études, qui a travaillé et a réussi malgré les difficultés« , et nombreux étaient celles et ceux qui l’appelaient affectueusement « leur président« .

La cérémonie a démarré vers 14 h 30 avec des chants gospels et les discours de la fille aînée du défunt en mémoire d’un « homme d’Etat qui est entré dans l’histoire« , comme l’a exprimé le Porte-Parole du gouvernement du Congo Thierry Moungalla sur Twitter. Il a rappelé que c’était à la famille de Pascal Lissouba « d’indiquer ses volontés« . En effet, ce dernier est inhumé provisoirement à Perpignan tant que le contexte sanitaire ne permet pas le rapatriement de sa dépouille au Congo.

Avec Lindependant



Source link

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

£0.000 items