Éruption volcanique à Goma : Mwami Butsitsi s’oppose au déplacement des populations des villages envahis par la lave

Views: 22

– Publicité-

Le Mwami Butsitsi Kahembe IV Isaac, du royaume de Bukumu, territoire de Nyiragongo, conteste la décision prise par le gouvernement congolais, lors de la conférence animée par le Premier-ministre Sama Lukonde, de déplacer les populations de Goma et Nyiragongo et de leur trouver un autre site pour le relogement. 

Dans un message posté ce mardi 08 juin, sur son compte Twitter, le Mwami du royaume de Bukumu, Kahembe IV Isaac, conteste la décision de déplacer les populations de la partie engloutie par les coulées de la lave du volcan Nyiragongo, le 22 mai dernier. 

– Publicité-

“Ces terres appartiennent à ces populations depuis des siècles, c’est là que sont enterrés leurs cordons ombilicaux. Vous ne pouvez pas les détacher de leurs terres. Il faut trouver autre solutions”, a-t-il écrit.

“Les populations de Bukumu et Goma vivent traditionnellement avec  le Volcan et il serait pénible et très difficile qu’elles soient déplacées ou délocalisées. Il suffirait que l’OVG fasse son travail comme il faut, en informant convenablement et régulièrement la population sans état d’âme”, a-t-il indiqué.

Lors de la conférence de presse tenue à Goma, le lundi 7 juin 2021, le Premier-Ministre Sama Lukonde, a pris la décision de délocaliser les populations du lieu ravagé par la dernière éruption du volcan Nyiragongo, qui a occasionné plusieurs dégâts, humains et matériels. 

“Prenant la mesure de la situation, nous avons décidé dès aujourd’hui, du retour progressif des déplacés suivant le plan qui vous sera communiqué par le gouvernement militaire, Constant Ndima […]. Les lieux qui ont été ravagés par le volcan Nyiragongo ne doivent plus être occupés par la population. Nous devons tirer les leçons de l’éruption volcanique  de 2002 et celle de 2021 pour que, plus jamais nos populations ne soient si proches du danger”, avait déclaré le Chef du gouvernement, qui par la suite, a instruit le Ministre de l’aménagement du territoire, de trouver des nouveaux sites où seront construits les logements de sinistrés. 

Adrien AMBANENGO



Source link

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

£0.000 items