En Colombie, Martín Murillo Gómez, le passeur de livres

Views: 9

Ce marchand ambulant reconverti en bibliothécaire nomade arpente le pays pour faire partager sa passion de la littérature. Il invite les plus jeunes à découvrir son plaisir des livres, découvert aux détours d’un parcours mouvementé.

Que faire durant les longues heures d’ennui qui sont le lot des vendeurs ambulants de boissons fraîches ? Pour Martín Murillo Gómez, la lecture était la seule solution. Après une enfance passée sur Aruba, une île néerlandaise des Caraïbes, il avait décidé de s’installer à Carthagène des Indes. Il avait ainsi débarqué dans la Colombie des années 1990, plongée dans un cycle de violence, et “il vivait à l’hôtel La Muralla, dans la rue Media-Luna, qui à l’époque était un haut lieu de la prostitution et du trafic de drogue”, relate El Espectador. Pour joindre les deux bouts, payer le prix de sa chambre et espérer réaliser un jour son rêve de devenir commentateur sportif, il parcourait les rues avec une glacière remplie de sodas et de bières, poursuit le quotidien colombien :

Peu importe si les ventes étaient bonnes ou mauvaises : sa priorité était la lecture, la seule façon d’enrichir son vocabulaire pour devenir commentateur de basket pour la NBA [la ligue nationale des États-Unis]. C’était aussi son unique divertissement : à l’hôtel, les autres jouaient des coudes pour voir les

[…]

Source

Créé en 1887, “Le Spectateur” revendique une ligne éditoriale neutre, se proclamant de l’“extrême centre”, qui “privilégie la proposition”. Il n’a par exemple jamais pris parti pour un candidat lors d’une élection présidentielle.

[…]

Lire la suite



Source link

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

£0.000 items