Djugu: les FARDC arrêtent Justin Ngudjolo, chef rebelle de CODECO

Views: 84

– Publicité-

Après l’arrestation, le 17 mars 2020 de Tseni Adrionzi Raymond et Kesta, deux principaux leaders de la milice CODECO active depuis 3 ans dans le territoire de Djugu en Ituri, au village Alha en secteur de Walendu Pitsi à plus de 80km au nord de Bunia, le 3201e régiment des FARDC basé à Djugu vient de réaliser un autre grand coup en mettant la main sur le chef des rebelles CODECO, Justin Ngudjolo, le soir de mercredi 25 mars.

Il a été appréhendé à son retour à kpandroma, une agglomération du territoire de Djugu.

Une embuscade lui a été tendue par les FARDC du 3201 régiment basés et il est tombé entre leurs filets.

Le bilan de cette embuscade fait état de cinq gardes du corps de Justin Ngudjolo et sa femme neutralisés ainsi que son chauffeur et quatre autres armes lourdes récupérées par les militaires congolais.

Au cours des échanges de tirs qui ont précédé son arrestations, Justin Ngudjolo a été blessé et un militaire FARDC aussi.

La milice CODECO est accusée d’être à la base des tueries répétitives dans le territoire de Djugu où plusieurs personnes ont trouvé la mort.

Nos sources affirment que Justin Ngudjolo a été conduit au quartier général du secteur opérationnel de l’armée en Ituri, située dans la périphérie de Bunia.

Thierry Mfundu

– Publicité –

Source link

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

£0.000 items