Des oreilles d’elfe, la nouvelle opération tendance auprès des jeunes Chinois

Views: 31

En Chine, la chirurgie esthétique est le marché à la plus forte croissance au monde. Pour la génération née après 2000, l’opération à la mode consiste à se faire agrandir les oreilles à la façon d’un lutin pour amincir le visage.

Les oreilles d’elfe un peu pointues sont la “dernière mode parmi les jeunes Chinois” sur le marché en pleine croissance de la chirurgie esthétique, raconte le South China Morning Post. Pour la génération née au XXIe siècle, ce type d’oreilles pointues donne au visage un effet “plus mince et plus jeune”.

“C’est magique”

“Les réseaux sociaux chinois regorgent de commentaires enthousiastes” sur les résultats de cette opération de chirurgie esthétique. “C’est magique, je n’ai rien changé à mon visage et pourtant tous mes amis m’ont dit que j’avais l’air différent le jour où je l’ai fait”, poste ainsi un internaute sur la plateforme Xioahongshu, où les commentaires sur le maquillage, la mode ou les voyages prennent toute la place.

Dans un centre de chirurgie esthétique de Shanghai, la demande est telle qu’une liste d’attente grossit “tous les jours”, affirme une employée. Yu Wenlin, chirurgien à Guangzhou spécialisé dans l’otoplastie, généralement pratiquée pour se faire recoller les oreilles, témoigne qu’il pratique six opérations” oreilles d’elfe” par jour. Il explique cet engouement par le fait qu’“avoir des oreilles plus proéminentes donne un air enfantin”. Chez un enfant de six ans, l’oreille “fait déjà 90 % de sa taille adulte”, contrairement au visage. Une simple illusion d’optique ?

D’autres chirurgiens de l’oreille mettent en garde sur l’opération. Il existe deux façons de pratiquer, soit en ajoutant un implant ou du cartilage provenant de l’arrière de l’oreille, soit en injectant de l’acide hyaluronique. Les risques d’infection, d’allergie ou de nécrose de la peau existent. Et si la mode s’estompait, mieux vaut ne pas avoir trop abusé de l’effet oreilles d’elfe…

Le marché de la chirurgie esthétique a bondi en quelques années en Chine, passant d’environ 64,8 milliards de yuans en 2015 (8,4 milliards d’euros) à près de 177 milliards de yuans en 2019 (22,9 milliards d’euros), ce qui place le pays “en tête de la croissance mondiale de la chirurgie esthétique”, selon le cabinet d’études Deloitte.

Source

 
Le grand quotidien de langue anglaise de Hong Kong est depuis avril 2016 la propriété de Jack Ma (Ma Yun), patron du géant du commerce électronique chinois Alibaba. Cette acquisition a suscité de fortes craintes que la liberté de ton et la

[…]

Lire la suite



Source link

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

£0.000 items