Congo: des Chefs d’Etat africains appellent à plus de solidarité contre le terrorisme

Views: 22

 

Des dirigeants africains ont appelé mardi à Brazzaville à plus de solidarité internationale pour lutter contre le terrorisme sur le continent, à l’occasion d’un Colloque international.

 « Il est difficile pour un pays de mener seul ce combat (contre le terrorisme) », a déclaré Félix Tshisekedi, président de la République démocratique du Congo, invité par son homologue Denis Sassou Nguesso du Congo-Brazzaville, lors des manifestations liées au 80e anniversaire de la proclamation de Brazzaville comme « capitale de la France libre » par le général De Gaulle. « Cette lutte de tous les jours nécessite notre engagement, notre solidarité et la conjugaison de nos efforts pour éradiquer ensemble ce fléau de notre siècle« , a insisté M. Tshisekedi, en présence également des présidents tchadien Idriss Déby Itno, centrafricain Faustin Archange Touadera et du ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian.

 

« La RDC est confrontée dans l’Est du pays à un terrorisme aveugle auquel s’adonnent des bandes armées qui font subir des violences sans nom aux populations, particulièrement aux femmes et jeunes filles tantôt violées, tantôt enterrées vivantes, tantôt décapitées« , a-t-il déploré.Il faisait référence aux exactions imputées à des groupes armés dans cette partie du territoire, où l’attaque il y a une semaine d’une prison à Beni, attribuée par les autorités aux ADF (Forces démocratiques alliées, à l’origine des rebelles musulmans ougandais), a été revendiquée par le groupe Etat islamique (EI).

« L’insécurité et l’instabilité, dues à la persistance des attaques terroristes, ne cessent de prendre de l’ampleur dans le Sahel », a dit de son côté M. Déby, jugeant « urgent de mettre un accent sur une conjugaison d’efforts et de moyens entre nos Etats et la France« .

« De nos jours on voit émerger d’autres défis pour lesquels la solidarité entre les Etats est le seul vivier susceptible de nourrir les vraies réponses à apporter« , a fait savoir le président Denis Sassou Nguesso. 

Avec AFP 

 



Source link

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

£0.000 items