comment l’Inde et le Brésil en sont arrivés là

Views: 54

L’Inde et le Brésil sont ravagés par une deuxième vague de Covid-19, brutale et plus mortelle que la première. Mais comment ces deux crises distinctes sont-elles devenues aussi sévères ?

L’Inde et le Brésil vivent actuellement deux des pires crises du Covid-19 au monde. Les contaminations sont hors de contrôle et les systèmes de santé à bout de souffle. Avec Morgann Jezequel, journaliste correspondante au Brésil de Courrier International, et Ritu Mahendru, journaliste pour le média en ligne The Diplomat et chercheuse, nous tentons de décrypter les différents facteurs qui ont pu aggraver ces situations actuelles.

Les deux pays ont en commun d’être des États dirigés par des leaders populistes et sceptiques aux recommandations de la communauté scientifique mondiale.

Dès le début de la pandémie, Jair Bolsonaro parlait de ‘petit rhume’ ou de ‘petite grippe’, dans des discours officiels retransmis à la télévision ou dans ses vidéos hebdomadaires publiées sur les réseaux sociaux.

Les Premiers ministres Jair Bolsonaro et Narendra Modi ont tous les deux ignoré les statistiques. Et ce, parfois, dans un but électoraliste. Jair Bolsonaro est candidat à sa succession pour la présidentielle de 2022. Le parti politique de Narendra Modi, le BJP (Parti du peuple indien), était en lice aux élections législatives générales dans plusieurs États indiens, en mars et avril 2021.

Les deux hommes ont pris des décisions qui ont eu des impacts forts sur les populations, comme l’avance Ritu Mahendru. 

Le Premier ministre indien lui-même ne respectait pas les gestes barrières. Donc, si le Premier ministre le fait et s’il encourage la population à participer à des festivals religieux, s’il encourage les gens à se rendre à des meetings politiques, s’il ouvre son stade – qui porte son nom – et encourage les gens à venir à l’inauguration à Ahmedabad, que doivent penser les gens ?

Deux crises inévitables

En Inde comme au Brésil, les inégalités socio-économiques sont très fortes, et les infrastructures hospitalières usées par des années de délaissement budgétaire. À cela s’ajoutent la géographie et la démographie complexe des deux pays, qui nécessitent une stratégie sanitaire et vaccinale bien organisée. 

Au 13 mai, le New York Times rapportait plus de 430 000 morts du Covid-19 depuis le début de la pandémie au Brésil et plus de 15,4 millions de cas. En Inde, le New York Times comptabilise plus de 262 000 décès du Covid-19 et plus de 24 millions de contaminations totales. Néanmoins, les statistiques indiennes seraient très largement sous-estimées. 



Source link

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

£0.000 items