Comment la France compte-elle mener sa guerre contre l’islamisme extrémiste ?

Views: 10

Les personnalités françaises de premier plan clament qu’une guerre est désormais engagée contre les islamistes. Mais on ignore tout du modus operandi et des capacités de la France à mener ce combat, observe sévèrement ce journaliste britannique.

La France est menacée. Samuel Paty, un professeur de collège, a été décapité dans une banlieue tranquille après avoir montré à ses élèves une caricature de Mahomet publiée dans Charlie Hebdo en 2015. Et trois personnes ont été assassinées dans la basilique Notre-Dame à Nice.

La France est “en guerre” contre le “séparatisme” islamiste, juge le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin. Certes, la police a immédiatement réagi en menant des coups de filet dans les milieux islamistes, mais avec 20 000 personnes considérées à risque par les services secrets, et des centaines de mosquées qui prônent un islam radical et font chaque jour de nouveaux adeptes, ce ne sont que des mesures cosmétiques.

Si c’est une guerre, la République française n’est pas en très bonne posture. Darmanin reconnaît qu’il y aura d’autres attentats mais ne dit rien de la manière précise dont ils vont être déjoués. Michel Houellebecq, dans son roman Soumission, imagine que les élites françaises vont finir par collaborer avec les islamistes au lieu de les attaquer frontalement. Comme me le répète souvent un ami français “nous ne sommes pas très doués pour gagner des guerres”.

L’armée française épuisée

Le mois dernier, avant le début de cette nouvelle dernière série d’attentats, le président Emmanuel Macron avait tenu un discours au ton exceptionnellement ferme contre les islamistes, ce qui avait provoqué l’indignation des musulmans et de la gauche. Son analyse était pourtant bonne mais elle restait trop théorique.

Comment Macron compte-t-il mener cette guerre ? On ignore tout de son modus operandi. Il a certes mobilisé des militaires pour renforcer les effectifs de police, mais cela ne suffira pas. L’armée française est

[…]

Jonathan Miller

Lire l’article original

Source

“Le Spectateur” est une institution de la presse britannique. Fondé en 1828, c’est le journal de référence des intellectuels et dirigeants conservateurs, mais aussi des eurosceptiques : The Spectator a soutenu la sortie de l’Union

[…]

Lire la suite



Source link

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

£0.000 items