Championnat national Ligue 1 : l’éternel lutte pour le maintien des clubs de Pointe-Noire

Views: 107

Il faut recourir à plus de vingt ans en arrière, pour retrouver le sacre d’un club de Pointe-Noire au championnat national. V Club Mokanda a dominé  l’édition 1998, prenant ainsi le relais de Munisport (champion 1996 et 1997) et de l’AS Cheminots (1995). A défaut de remporter les titres, la ligue de Pointe-Noire a réussi toutefois à qualifier deux clubs en coupe africaine de la confédération. La Mancha, deuxième du championnat 2018 a été éliminée au tour de cadrage par l’AS Vita club de Kinshasa (0-1 puis 1-5). V Club Mokanda avait  pris la place réservée à la Jeunesse sportive de Talangaï pour disputer la coupe de la Confédération 2016, était éliminé au deuxième tour par les Angolais de GD Sagrada Esperança (1-2 puis 0-2)

Malgré ses performances encourageantes, Pointe-Noire a continué à perdre du terrain au niveau national. C’est rare de voir une seule saison passée, sans que l’un ou deux de ses  clubs ne soit relégué en division inférieure.   

Dans la longue marche qui devrait déboucher au championnat national Ligue 1 d’élite direct, la Fédération congolaise de football  (Fécofoot) avait décidé d’engager pour le compte de la saison 2011-2012, vingt- huit club dont onze de Pointe-Noire pour une compétition qui se jouait en deux poules de quatorze équipes chacune. Au terme de cette saison, la Jeunesse sportive les Bougainvillées et Olympic Vision, deux représentants de Pointe-Noire ont  quitté l’élite alors que  l’As Cheminots, l’Association sportive Ponténegrine, FC Bilombé,  CS La Mancha, Munisport, Nico-Nicoyé,  Pigeon vert,  Union sportive Saint-Pierre, V Club Mokanda se maintenaient. 

La saison qui a suivi (2013) a confirmé les difficultés des ponténégrins. La Fécofoot a sur instructions de la Fédération internationale de football association (Fifa) tenté le pari de relancer le  championnat national direct avec dix huit équipes. L’AS Cheminots était la seule équipe de Pointe-Noire à occuper les cinq premières places avec 54 points. Les autres terminent hors du top 10. Le FC Bilombé occupe le 11e rang avec 43 points, La Mancha se contente de la 12e place avec 40 points, l’ASP est 14e avec 37 points. A la fin de l’exercice,  Munisport et Union sportive  Saint-Pierre, classés respectivement 17e et 18  sont relégués. Heureusement pour Pointe-Noire,  V Club Mokanda retrouvait l’élite.

Après les arrêts des championnats 2014 et 2015 au terme de la phase aller,  la Fécofoot a  revu ses plans. Aucune équipe participante n’était autorisée à descendre avec conséquence l’augmentation des clubs engagés. La mesure a soulagé dans un premier temps La  Mancha et Nico-Nicoyé qui occupaient respectivement la 15e et 16e place (en 2014) au même titre que l’AS Cheminots et Munisport de Pointe-Noire (17e et 18e en 2015).

 La Mancha essaie de relever la tête

Au cours de la saison 2016, les formations  de la capitale économiques ont touché le fond. Sur sept, quatre  quitteront l’élite. V Club Mokanda (17e), ASP (18e ), Pigeon vert (19e ) et Munisport (20e ) sont descendues en division inférieure. Les trois autres  qui ont assuré leur maintien ne sont pas arrivées à la cheville des Brazzavillois (La Mancha 8e , Nico-Nicoyé 10e , l’As Cheminots 11e ).

La montée du Nathalys FC en 2017 pour renforcer l’effectif des clubs ponténégrins a toutefois permis à Pointe-Noire de maintenir ses quatre représentants. La Mancha (malheureuse finaliste en 2003 et 2006) termine à la 4e place. Elle assure son maintien avec L’AS Cheminots (11e ) et Nico-Nicoyé (14e ). Le promu FC Nathalys (16e) perdait  quant à lui sa place après les barrages au profit d’un autre club de Pointe-Noire V Club Mokanda.  

La Mancha réalise une saison aboutie en 2018, en terminant le championnat à la deuxième place avant de se qualifier pour la Coupe de la Confédération. Les trois autres équipes de Pointe-Noire (AS Cheminots 6e , V Club 11e , Nico- Nicoyé 13e ) assurent tous pour la première fois en six ans leur maintien. Cela n’a pas duré longtemps car la saison qui suivait, La Mancha a occupé la dernière place au classement et descendait  en Ligue 2.

Pour le compte de cette nouvelle saison dont les matches sont arrêtés à cause de la pandémie du Covid-19, les clubs ponténégins luttent pour le maintien. Deux des trois sont en mauvaise posture. Nico-Nicoyé est 10e avec 22 points devant l’As Cheminots, 13e et barragiste avec 20 points.

Pendant ces dernières années, outre les titres nationaux remportés par l’AS Cheminots, Munisport et V club Mokanda, on ne retiendra comme meilleures performances, les finales perdues par V Club en 2000 contre l’Etoile du Congo (1-5) et les deux autres perdues par La Mancha en 2003 et 2006 respectivement face à Saint-Michel de Ouenzé (0-0) puis (3 -4 aux tirs au but) puis face à l’Etoile du Congo (0-1).



Source link

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

£0.000 items