Biden va-t-il renoncer à la reconnaissance de la souveraineté du Maroc sur le Sahara ?

Views: 25

Joe Biden

La prise de fonctions du nouveaux Président des Etats-Unis d’Amérique, Joe Biden, fait craindre l’annulation de la décision prise par Donald Trump de reconnaître la souveraineté marocaine sur le Sahara Occidental ?

Début décembre, le désormais ex-Président des Etats-Unis d’Amérique, Donald Trump, reconnaissait la souveraineté du Maroc sur le Sahara Occidental, en contrepartie de la normalisation des relations entre le royaume chérifien et Israël. Une position qui avait fini de déclencher la colère de pays comme le voisin algérien, l’Afrique du Sud et autre Russie.

Un mois et demi après cette décision, la question de ce « deal » entre l’Etat hébreu, les Etats-Unis et le royaume chérifien, est remise sur la table avec des appréhensions sur une décision prochaine de Joe Biden, nouveau Président américain, de renoncer à la reconnaissance de la souveraineté du Maroc sur le Sahara Occidental.

Après la première visite officielle d’une délégation israélienne dans le royaume chérifien, alors que de nombreux accords de libre-échange ont été signés, le roi du Maroc aurait accepté l’invitation du Premier ministre israélien de se rendre dans l’Etat hébreu. Seulement, le roi du Maroc aurait conditionné cette visite à la reprise des négociations entre les Palestiniens et Israéliens.

D’ores et déjà, le roi Mohammed VI aurait, en sa qualité de Chef du Comité Al Qods, tenté d’anticiper sur les dégâts, en prenant l’initiative de reprendre le rôle de médiateur que le Maroc incarnait lors de la conclusion de l’accord de paix avec l’Égypte et des accords d’Oslo et de Casablanca, a informé le journal israélien Maarev. C’est dans ce cadre que le roi du Maroc, qui se prépare à se rendre en Israël, aurait aussi demandé à rencontrer le Président palestinien, Mahmoud Abbas.

La proposition d’une résolution du conflit israélo-palestinien de Mohammed VI serait une forme d’anticipation de la réaction de la nouvelle administration américaine, celle de Joe Biden notamment, de renoncer à la reconnaissance de la souveraineté marocaine sur le Sahara Occidental. Biden va-t-il renoncer à la reconnaissance de la souveraineté du Maroc sur le Sahara Occidental ? Rien n’est moins sûr.

A lire  : Maroc, Israël : quand Trump fait chanter Mohammed VI sur le Sahara

Source link

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

£0.000 items