B/ville : le laboratoire BioQuick donne de faux résultats des examens sanguins B+ devient A+

Views: 65

C’est le cri d’alarme de plusieurs patients qui fustigent l’arnaque de ce laboratoire situé à Poto Poto. Ayant pour laborantines des gens ramassés dans les quartiers de Brazzaville, Bio Quick délivre des résultats erronés aux patients qui y vont faire des prélèvements sanguins. Des patients appartenant au groupe sanguin B+ deviennent bizarrement B négatif. Un jeune congolais né et grandi en France où les médecins lui ont attribué le groupe O+ a vu ses résultats du Bio Quick mutés en A+. On comprend facilement du système sanitaire du Congo, infiltré d’incompétents et vétérinaires.

Nombreux sont les aventuriers qui se sont mutés en personnel médical au Congo. Une visite au CHU et dans divers centres hospitaliers de Brazzaville permet à tout un chacun de réaliser l’intrusion sauvage dont est victime le secteur médical.La preuve est le manque d’empathie des médecins qui priorisent l’argent à la vie humaine.

Des personnes mal intentionnées profitent du désordre régnant au Congo pour ouvrir des cabinets médicaux et laboratoires d’analyses médicales. C’est le cas de BioQuick, un laboratoire qui excelle dans la mutation des groupes sanguins de ses patients. Des séropositifs deviennent séronégatifs, des saints sont déclarés positifs au Covid-19.

Un jeune congolais, dont le groupe sanguin B+ est connu de tous depuis toujours, a vu comment les résultats de ses examens chez BioQuick lui ont muté en B négatif. Stupéfait, il a voulu savoir plus, mais les laborantins de cet établissement lui ont signifié qu’ils ne se trompent rarement et que ce résultat confirme son réel groupe sanguin.Une blague de mauvais goût pour ce jeune. « L’incompétence de ces laborantins me dépasse » a souligné ce patient.

Une dame dont le groupe sanguin A+ est connu depuis des lustres, a été étonné de voir les résultats de BioQuick lui notifié son appartenance au groupe AB+ .Stupéfaite, elle s’est rendu dans un autre laboratoire pour confronter ces résultats. Son vrai groupe a réapparu.

Le cas le plus flagrant est celui d’un homme ,né et grandi en France, où, tous les prélèvements sanguins ont notifié son groupe O+, avant que Bioquick ne lui attribue un B+.

Pages : 1 2



Source link

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

£0.000 items