Avec son train à lévitation, la Chine se rêve en “superpuissance des transports”

Views: 17

Pékin a dévoilé un train à grande vitesse capable d’atteindre 600 km/h. Il n’entrera cependant pas en service avant plusieurs années, le temps au moins de construire les infrastructures nécessaires.  

Le monstre est sorti mardi 20 juillet de sa tanière de Qingdao, dans l’est de la Chine. En grande pompe, les autorités chinoises ont dévoilé leur “maglev”, train à lévitation magnétique, qui a été conçu pour circuler à plus de 600 km/h. “C’est aujourd’hui le véhicule terrestre le plus rapide du monde”, annonce le très officiel People Daily, rappelant que le projet a été lancé en 2016. Un motif de fierté qui a fait dire aux responsables des chemins de fer chinois que la Chine était en passe de devenir une “superpuissance des transports”, selon le South China Morning Post.

Video of J6Z3DsVgdeM

Ce n’est toutefois pas encore demain que ce “maglev”, de conception allemande, lévitera au-dessus d’un rail. Des essais devront encore être conduits, note le People Daily. Sans parler de la nécessité de construire les infrastructures indispensables à son fonctionnement.

Aujourd’hui il n’existe en Chine qu’une seule ligne à lévitation : celle reliant sur 30 kilomètres l’aéroport de Shanghai au centre-ville. Le South China Morning Post rappelle, sur la base d’un rapport du think tank américain Information Technology and Innovation Foundation, que ce tronçon a coûté 1,7 milliard de dollars et fonctionne à perte.

Le développement du transport ferroviaire est au cœur des priorités de Pékin. À la fin de 2020, 140 000 kilomètres de voies avaient été construits, dont 38 000 kilomètres de voies à grande vitesse, selon la radio publique CCTV citée par le journal de Hong Kong.

L’objectif également, comme l’indique Nikkei Asia, est de partir à la conquête de marchés extérieurs et de devancer le Japon, qui a établi un record de 603 km/h avec son propre “maglev”. Ce qui laisse présager “une intense compétition en vue de la suprématie technique sur le marché des trains à grande vitesse”, commente le journal japonais.



Source link

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

£0.000 items