Aux Pays-Bas, des cafés autorisés à rouvrir pour une phase test

Views: 19

Mercredi 14 avril, cinq cafés de la ville d’Utrecht ont pu rouvrir leurs portes dans le cadre d’une expérimentation. Le gouvernement néerlandais autorise certains espaces culturels et parcs d’attractions du pays à accueillir des visiteurs à condition de présenter un test négatif au Covid-19 et selon un encadrement strict.

“Enfin, santé !”, titre le journal De Telegraaf, illustrant sa une par la photo d’une femme en train de trinquer, un verre d’alcool à la main.

“L’ambiance est excellente au café d’Utrecht ‘t Oude Pierement, l’un des cinq établissements de la ville autorisés à rouvrir mercredi 14 avril”, rapporte le quotidien. Alors que l’ensemble des cafés et restaurants du pays sont fermés depuis maintenant cinq mois, une petite poignée d’entre eux peut de nouveau accueillir les clients, le temps d’une expérimentation de quatre jours, encadrée par les autorités sanitaires et des scientifiques. Comme l’explique De Telegraaf :

Ce sont des visiteurs motivés qui y participent car les conditions d’entrée sont strictes. Ils ont ainsi dû réserver un créneau horaire et présenter un test négatif.”

Ainsi, selon la maire d’Utrecht, Sharon Dijksma, près de 500 000 personnes ont tenté de s’inscrire pour participer à la phase test. Seules 3 000 d’entre elles ont été retenues.

“Danser la polonaise n’est pas possible”, prévient le journal qui rappelle le cadre strict de l’expérience. À l’aide de capteurs, des scientifiques observent les faits et gestes des clients afin de déterminer notamment s’ils parviennent à respecter la distance de sécurité d’un mètre et demi, “même après quelques bières”.

Ces scientifiques “espèrent remettre leur rapport d’ici un mois”. Le gouvernement pourrait ensuite se baser sur les résultats de l’expérimentation dans l’optique d’une réouverture nationale des cafés et restaurants, ajoute De Telegraaf.

Source

Créé en 1893 et édité à Amsterdam, “Le télégraphe” néerlandais est le plus grand quotidien payant du pays, même si son tirage est en baisse depuis des années. De Telegraaf est le journal populaire de la classe moyenne néerlandaise, et son

[…]

Lire la suite



Source link

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

£0.000 items