Au Japon, des sœurs jumelles gagnent des millions en féminisant le jeu vidéo

Views: 40

Elles ont créé une entreprise de jeux vidéo sur mobiles destinés aux jeunes filles et emploient pour trois quarts des femmes dans une industrie majoritairement masculine. Après son introduction en Bourse, Coly est valorisé près de 118 millions d’euros.

Anna et Mizuki Nakajima sont devenues multimillionnaires après l’introduction en Bourse la semaine dernière de la société qu’elles ont fondée, Coly, valorisée 15,2 milliards de yens (118 millions d’euros), explique la BBC.

Coly conçoit des otome games (“jeux pour jeunes filles” en japonais), des jeux gratuits pour mobile comme Stand My Heroes ou Promise of Wizard. Les joueurs paient pour avoir des scénarios supplémentaires.

Près des trois quarts des 200 employés de Coly sont des femmes.

Club pour garçons

Le marché japonais du jeu conçu pour un public féminin est passé de 70 à 80 milliards de yens entre 2019 et 2020 (540 à 617 millions d’euros), selon l’entreprise. Pourtant, le jeu vidéo au Japon, secteur où seulement 5 % des entreprises sont dirigées par des femmes, est encore largement un “club pour garçons”, explique à la BBC Serkan Toto, président du cabinet de conseil spécialisé Kantan Games. Ce qui fait de l’aventure des sœurs Nikajima une histoire “hors du commun”. D’autant plus qu’elles n’ont jamais fait appel au capital-risque, “une voie certainement plus facile à emprunter pour les hommes”, selon Serkan Toto.

La popularité des anime japonais ne cesse de grandir, “particulièrement aux États-Unis, en Chine et en Corée du Sud”, rappelle le média britannique. Le marché est évalué à 20,5 milliards de dollars (17 milliards d’euros) par le cabinet américain Grand View Research et devrait connaître une croissance de 9 % par an jusqu’en 2025.

Source

Le site Internet de la BBC a été créé en novembre 1997. En quelque cinq ans, il a publié un million et demi de pages web. Basé à Londres, il possède des bureaux régionaux à Glasgow, Belfast et Cardiff, et relaie les correspondants de la BBC partout

[…]

Lire la suite



Source link

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

£0.000 items