Au G20, enfin un effacement de la dette pour les pays les plus pauvres ?

Views: 9

À travers des écrans interposés, les dirigeants des grandes puissances mondiales se retrouvent ce samedi pour le G20. En pleine pandémie, le Sommet sera largement consacré à l’impact économique de la crise sanitaire et notamment à la dette des pays les plus pauvres. L’Afrique, en grande difficulté, en peine d’espoir.

“C’est un désastre qui a terni la réputation de notre pays. Nous sommes le premier pays africain à être en défaut [de remboursement de notre dette] sous l’ère du Covid-19, après n’avoir pas honoré l’échéance du 13 novembre 2020. Cette réputation va malheureusement nous suivre durant des années”, se désole un éditorial du journal zambien Lusaka Times.

La semaine dernière, le pays d’Afrique australe devait s’acquitter d’un peu plus de 33 millions d’euros. Mais son ministre des Finances a annoncé qu’il ne le ferait pas. Sous le poids d’une dette extérieure d’environ 10 milliards d’euros, l’État est dans un gouffre financier.

The Continent se souvient d’heures bien plus dorées, lorsque d’importants crédits étaient souscrits. “En 2012, l’horizon semblait bien plus clair”, écrit l’hebdomadaire panafricain. “Alors que les prix du cuivre étaient très hauts, la Zambie a obtenu son premier Eurobond, d’un montant de 750 millions de dollars [environ 630 millions d’euros]. […] Mais rapidement, les problèmes arrivèrent. L’un d’eux était que

[…]



Source link

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

£0.000 items