Au Brésil, Bolsonaro nomme un militaire à la tête du géant pétrolier Petrobras

Views: 3

Interpellé par les camionneurs sur les récentes hausses successives des prix des combustibles, le chef de l’État, Jair Bolsonaro, a nommé un général de réserve à la présidence de Petrobras. Lundi 22 février, l’action du groupe pétrolier public a perdu 20 % de sa valeur, les marchés craignant l’interventionnisme du président.

Cela faisait plusieurs jours que la colère grondait chez les camionneurs brésiliens à la suite de plusieurs hausses du prix des combustibles.

Mais pas question pour le président Jair Bolsonaro de se mettre à dos cette catégorie professionnelle, largement acquise à sa cause. Il fallait aussi convaincre les routiers de ne pas mettre à exécution leur menace de grève. Le dernier mouvement, en mai 2018, avant l’élection du dirigeant brésilien, avait paralysé le pays pendant près de deux semaines.

Après avoir déjà annoncé l’exonération des impôts sur le diesel, Jair Bolsonaro a voulu donner un autre gage d’apaisement, en annonçant qu’il remplacerait l’actuel directeur de l’entreprise pétrolière publique Petrobras, dont le mandat devait en principe être reconduit en mars, par un général de réserve. Cette mesure doit encore être confirmée par le conseil d’administration de la compagnie, semi-publique, ce qui ne fait guère de doute sur la validation de cette nomination.

Les dégâts ressentis par les investisseurs

S’il entend bien pouvoir ainsi contrôler les prix des combustibles, qui varient en fonction des cotations internationales du pétrole et du dollar

[…]

Morgann Jezequel



Source link

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

£0.000 items